©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

La Gloire de Rome: Ouverture de boîte.

Revêtez vos toges, aujourd'hui nous partons pour la Rome antique avec l'ouverture de boîte de La Gloire de Rome un jeu de Carl Chudyk édité par Filosofia. La Gloire de Rome est la première édition en français du jeu Glory to Rome publié en 2005 par Cambridge Games Factory. Ce jeu, malgré ses graphismes austères (dans sa version originale), fait référence outre atlantique et atteint, enfin, le vieux continent avec un nouveau design. Alors allons voir ce qui nous attend: alea jacta est.

La Gloire de Rome est un jeu de cartes dans lequel les joueurs incarnent des entrepreneurs qui doivent reconstruire Rome après que Néron eut joué avec des allumettes. Les cartes ont de nombreuses fonctions: bâtiments, rôles, matériaux de construction et monnaie. A chaque tour, un joueur va devoir choisir un rôle ou refaire sa main. Les autres peuvent alors suivre ou refaire leur main. Le rôle choisit par le premier joueur va permettre de recruter des clients (qui donnent des actions), de stocker des matériaux de construction, d'entamer ou de poursuivre la construction d'un bâtiment, de forcer les joueurs à vous donner des matériaux ou encore de convertir des matériaux en points de victoire. A cette simple liste d'actions, on s'aperçoit que le jeu possède un mécanisme très riche qui va demander quelques parties pour être pris en main.


Le jeu se présente sous la forme d'une boîte au format peu conventionnel mais qui, je le pense, pourrait rapidement devenir un des futurs standards entre le format petit jeu et le format carré « grand jeu ». En tout cas, une boîte bien proportionnée face à son contenu. Merci Filosofia! On note d'entrée de jeu le graphisme de la couverture très bande dessinée de Igor Wolski. Igor Wolski est également l'illustrateur de l'édition polonaire du jeu.


A l'intérieur, un livret de règles, 6 paquets de cartes, des pions de bois et des plateaux de jeux individuels.


Le livret de règles de 16 pages très illustrées.


198 cartes en 6 paquets= 3 * 2. Voilà qui facilite, le battage des cartes avant la première partie.


On note la bonne qualité des cartes.


Les 6 catégories des cartes. Chaque carte possède trois fonctions.
bleu: pierre, marchand, vente de matériaux
marron: bois, artisan, construction
orange: brique, légionnaire, exiger des matériaux au nom de Rome
gris: béton, architecte, construction
jaune: débris, ouvrier, stockage de matériaux
violet: marbre, patron, recruter des clients


Les chantiers avec leurs faces "urbain" ou "hors ville".


Chaque carte permet de construire un bâtiment qui confère des pouvoirs à celui qui l'a construit: économie de matériaux, protection contre les légionnaires adverses...


Les cartes spéciales "Rome exige" et Sénateur. Les sénateurs sont les jokers du jeu. Ils permettent de joueur le rôle que l'on souhaite. Ils permettent aussi, en tant que premier joueur, de choisir la profession que l'on veut; en tant qu'autre joueur, de suivre le premier joueur sans avoir à jouer la carte correspondante.


Les pions bonus qui donnent des points supplémentaires en fin de partie aux joueurs qui ont stocké le plus de matériaux.


Les plateaux de jeux: bien chargés mais fonctionnels.


Et le retour dans la boîte, sans problème.

La Gloire de Rome a beau être un jeu de cartes, c'est un jeu pour joueurs chevronés. Il demandera plusieurs parties pour être totalement maitrisés et il en faudra bien d'avantage pour en avoir fait le tour. Dans son principe de base, il ressemble à Puerto Rico (2002) ou encore à Race for the Galaxy (2005) avec le choix de rôles, le paiement en cartes... Après quelques quelques parties, il me semble cependant plus compliqué que Puerto Rico et plus simple que Race for the Galaxy avec ses extensions. Les propriétés des bâtiments peuvent être dévastatrices et les combinaisons sont nombreuses, on sent que le jeu est l’œuvre d'un matheux du MIT. Reste que La Gloire de Rome est jeu de cartes et que le hasard y tient une bonne place et permet de ne tomber pas dans une routine et de renouveler sans cesse le jeu. La Gloire de Rome me semble être un très bon jeu avec une une durée de vie excellente. Les parties sont d'une durée extrêmement variable : de quelques minutes (si si) à 1 heure. Nous avons ici, un jeu court, sans lourdeur (les règles sont très claires), mais qu'on ne peut pas non plus qualifier de léger.


La Gloire de Rome est un jeu de:
Auteur: Carl Chudyk
Illustrateur: Igor Wolski
Editeur: Filosofia
Joueurs: 2 à 5
Age: dès 12 ans
Durée: 60 min

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : la gloire de rome ; gloire de rome ; la gloire de rome jeu ;
Discussions
Pas d'avis pour “La Gloire de Rome: Ouverture de boîte.”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié