©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Seigneur des Anneaux: ouverture de boîte

15 ans sont passés depuis la sortie du superbe Middle Earth le jeu de cartes à collectionner. Depuis, une trilogie cinématographique est sortie et, dans sa foulée, un jeu de cartes à collectionner surfant sur la vague. Un jeu qui ne laissera pas beaucoup de trace dans l'histoire du jeu de cartes. Et depuis, plus rien, jusqu'à cette semaine et la sortie du Seigneur des Anneaux le jeu de cartes évolutif (JCE) de Nate French et édité par Edge. Alors arrivera-t-il à détrôner le ME-CCG?

Le Seigneur des anneaux est un jeu de cartes évolutif (c'est le jeu qui est évolutif), ce qui signifie que le jeu va s'enrichir chaque mois ou trimestre d'un nouveau lot de cartes édité sous forme de booster. Avec l'achat d'un booster ou recharge, le joueur aura toutes les nouvelles cartes disponibles, donc pas la peine d'acheter 200 boosters pour avoir la collection complète.

Cette semaine, la boîte de base du Seigneur des Anneaux est sortie. C'est un jeu de cartes coopératifs prévus pour 1 ou 2 joueurs. Les joueurs vont prendre la tête d'une compagnie de héros pour réaliser un objectif fixé par un scénario. Le jeu se présente sous la forme d'une grande boîte carrée, classique pour ceux qui connaissent les jeux de la gamme Edge ou Filosofia.



A l'intérieur, un livret de règles et deux planches de pions à dépuncher. Puis deux paquets de cartes. Le contenu semble rudimentaire.


Les deux paquets de cartes: 226 au total.


Le livret de règles: 32 pages illustrées, mais le contenu semble dense (je ne l'ai pas encore lu).


Une fiche de score en dernière page du livret. On voit ici que le jeu marche par scénario.


Les planches de pions.


Et, cacher sous le cartonnage, 4 rivets en plastique.


Les pions: marqueurs dégât (en rouge), ressource (gris) et progression en vert.


Le marqueur premier joueur et le compteur niveau de menace.


Le dos des cartes rencontre (les méchants) et allié (les gentils).


Les cartes de quête qui ne sont pas sans rappeler les cartes objectifs de Space Hulk.


Des cartes rencontre: lieu, traîtrise, ennemi et objectif.


Des cartes joueur: événement, allié, attachement (les objets, entre autres).


Les cartes personnages.


Mes premières impressions: je n'ai pas lu les règles mais il semble y avoir pas mal d'éléments communs avec ME-CCG. Le jeu s'axe sur la réalisation de scénario ce qui semble un grand plus par rapport à son aîné. Au niveau du matériel, j'apprécie que le jeu soit illustré par de vrais dessins et non par des images tirées d'un film. Cependant, les illustrations ne me semblent pas renversantes. Par contre, elles sont très cohérentes au niveau du style.

Et voilà, retour dans la boîte, il y a de la place. De quoi ranger les prochaines extensions sur forme de booster. Aller je vais lire les règles et faire une partie histoire d'avoir un avis sur la chose.



PS: vous pouvez trouvez les régles en lignes sur le site de Edge, ainsi qu'en vidéo.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : le seigneur des anneaux nate ; le seigneur des anneaux jce ; Le Seigneur des Anneaux JCE règles ;
Discussions
4 avis pour “Seigneur des Anneaux: ouverture de boîte”
  1. Alors après la lecture de règles et quelques parties, quelles sont mes impressions sur le jeu.

    La lecture des règles est aisée. Le livret est épais mais finalement une page sur deux est consacrée à des exemples de phase de jeu.

    Le seigneur des anneaux n'est cependant, as un jeu facile, les règles sont nombreuses et les différentes phases nécessitent quelques tours de jeu avant de se dérouler harmonieusement.

    Le jeu peut se découper en 2 grandes phases:
    une phase de quête qui permettent de progresser dans le scénario et vers la victoire.
    une phase combat: attaque des ennemis et réplique des héros.

    Les deux phases sont intimement liées: les ennemis freinent la résolution des quêtes et augmentent le niveau de menace des joueurs. Le combat est donc nécessaire pour les points de quête mais aussi car les ennemis attaquent automatiquement. C'est une des ficelles du jeu, les héros sont harcelés en permanence et doivent agir. Le système de combat est basique, très facile à mettre en place pas de calcul savant. Mais le tout est pimenté par la présence d'un carte ombre avec ou sans effet qui s'accumule sous les ennemis et ne révèlent qu'au moment de l'attaque.

    Les mécanisme du jeu sont très cohérents. Il existe cependant quelques problèmes comme l'impossibilité de gagner. Un petit détail gênant dans un jeu. Lors d'une partie, il y avait présent dans le cheminement 3 lieux avec un total de menace de 7 points. Le total maximal que pouvez atteindre mes héros et alliés était de 5 (équipe tactique + Beorn en allié). Bilan, il m'était impossible de faire progresser ma quête. Mon niveau de menace augmentait de 2 points par tour (la défaite est automatique à 50). Avec un lieu déjà actif, il m'étais donc impossible de progresser en explorant le lieu.

    Cette situation ne serait sans doute pas possible dans une partie à deux joueurs, mais dans une partie en solo, elle peut se présenter régulièrement. Mais ce qui me gêne le plus, c'est la limitation des possibilités pour obtenir des points de quête. Quelques points de temps en temps lors d'une victoire contre un ennemi puissant ou l'exploration terminée d'un lieu semblerait une bonne idée, du point de vue du jeu et du point de vue scénaristique car pourquoi aller explorer les lieux si ce n'est pour obtenir une récompense et pas seulement écarter un danger.

    Je pense qu'un lieu peut compter comme menace, en tant que base de départ des ennemis, mais sont exploration pourrait être faite par une attaque ou une série ou non uniquement durant la phase de quête. Même chose pour les ressources qui se sont accumulées sur mes personnages sans pouvoir être utilisé, gagner des ressources après l'exploration d'un lieu pourrait être une meilleure idée.

    Mes conseils de jeu, les alliés sont indispensables dans la bonne conduite du jeu, avec seulement 3 héros, il est impossible de gérer niveau de menace et ennemis sans quelques amis en cout de main.  Sans allier, les étapes du scénario vont durer très très longtemps...  Les équipements sont pour le moment, les objets à jouer en dernier lorsqu'on a suffisamment de ressources. Si les ennemis semblent accessibles, méfier-vous des trahisons qui sont dévastatrices.

    Pour conclure, le seigneur des anneaux JCE me semble un jeu prometteur. Je pense que les futurs extensions seront les bienvenues pour palier au problème de la boite de base. Le jeu est agréable, le scénario est un plus indéniable par rapport à d'autre jeu de cartes. Le système de combat en 2 phases est vraiment bien pensé et léger, surtout si on le compare à celui de ME-CCG. Le système de menace est également une bonne idée et évite à un groupe débutant de se faire laminer par un gros dur en début de partie.

    Par Michey | mercredi 20 avril, 14:38
  2. tu as écrit "C'est un jeu de cartes coopératifs prévus pour 1 ou 2 joueurs." c'est vraiment 1 à 2 joueurs Quoi ?

    d'autant que sur la carte de jeu il y a 4 jours ...

    Veux tu dire que c'est 1 ou 2 groupes de joueurs ?

    Par Tekiro | mercredi 20 avril, 16:38
  3. Non sur la boite c'est bien marqué 1-2 joueurs. Mais je pense qu'il est possible de jouer à 4 sans trop de probléme.

    Par Michey | mercredi 20 avril, 18:11
  4. bizarre alors que sur la fiche de score il y a 4 joueurs ou alors c'est pour laisser place à l'imagination des joueurs ...

    Par Tekiro | mardi 26 avril, 19:56
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié