©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Formula D: Singapour

Bienvenue à Singapour, pour la cinquième manche de notre championnat Formula D. La lutte est rude avec le premier du classement général talonné par trois seconds ex-aequo. Le circuit de Singapour est un nouveau venu dans la compétition et nous en attendons beaucoup.

Le classement général est actuellement le suivant:
1er: Bc 26pt (1 victoires)
2ème: Bu 20pt (1 victoire)
O: 20pt (1 victoire)
J: 20pt (1 victoire)

Vue globale du circuit: un tracé sinueux avec une seule belle ligne droite. Des séries de virages à un arrêt qui demandent de trouver le bon rythme. Deux zones à deux arrêts, dont un en zigzag beaucoup plus court qu'il n'y paraît. Et enfin, une double chicane à trois arrêts, mais elle est coincée entre deux virages à un arrêt, donc les écarts ne devraient pas se faire ici.


La grille de départ adopte l'ordre suivant: O, Bc, J et Bu ferme la marche.

Du départ, seul Bu semble tirer son épingle du jeu et rapidement se porte au niveau de J. O tire les bénéfices de sa pole position et entre directement dans le premier virage. Bc se maintenient. Bu et J sont aux coudes à coudes. Entrée en virage « virile » avec un accrochage entre Bc et Bu. O négocie parfaitement ce premier virage.

O accentue son avantage est sort du premier virage pour entrer directement dans le second. Sa 4ième vitesse semble parfaitement réglée. Derrière Bc mange le virage, les trois concurrents sont roues dans roues.

La course se décante. O prend un départ prudent dans la première ligne droite, tandis que Bc semble maintenir le rythme. Bu et J se menacent, mais ont maintenant un virage de retard.

La tête de course se reserre avec Bc qui s'approche dangereusement de O. A l'arrière, Bu joue prudemment tandis que J prend plus de risques.

O décide de prendre quelques risques pour écarter Bc. Ce dernier abordre plus (trop?) prudemment le virage. J prend l'avantage de Bu.

Tour plein de rebondissements. Présomptueux, J use son capital de pneus et de frein en un seul tour. Victime de la manoeuvre, la voiture de Bc est encore touchée. Bu recolle au groupe, mais reste à l'entrée du virage. O maîtrise toujours la course.

Course impeccbale pour O. Derrière Bc et J se livrent à un terrible duel. Bu commence à être largué.

La pression se relâche sur la course. Chaque concurrent à un coup de retard sur son prédécesseur.

Deux groupes se forment: O et J en tête, Bc et Bu en queue de course.

Mauvaise opération pour Bc qui maintenant ferme la course. O semble reprendre de l'avance sur le deuxième J.

Les écarts se creusent et la course continue de s'étirer.

Une bataille pour la seconde place démarre tandis que O est toujours en tête et Bc semble bien en difficulté.

J fait une fantastique remontée alors que O a pris trop de précautions en sortie du virage du théâtre de l'esplanade. Mais attention, J est au bord de la casse... Bc est pour le moment hors course. J prend la tête de course mais O est en embuscade. Bc reste dans sa galère avec une très mauvaise ligne droite.


J et O sont roues dans roues.

La chicane du Carlton Millenia resserre temporairement les écarts. O reprend la tête de course avec une très belle (chanceuse?) entrée dans le dernier virage du circuit. Bc menace Bu pour la troisième place.

O s'envole littéralement dans la ligne droite des stands, suivent J, Bu et Bc avec un coup d'écart chacun.

J doit s'arrêter à son stand. L'équipe, pourtant prévenue, ne réalise cependant pas une grande performance et la voiture reste bloquée. Bu sort enfin du dernier virage.

J se fait ravir la seconde place, juste en sortie des stands, par Bu qui a réalisé la ligne droite parfaite. O a une nouvelle fois parfaitement négocié ce premier virage.

Décidemment, Bc est maudit et se retoruve planter juste avant le virage! Les tours se suivent et se poursuivent pour O qui continue son "sans faute". Bu s'accroche.

Bu tente un grand coup: il aborde le virage du boulevard de la République en 5ième et va pouvoir tenter la longue ligne droite en 6ième. J semble décrocher de la tête de course. Bc, lui, semble menaçant mais va payer son entrée en virage à trop grande vitesse.

Le coup de poker de Bu fonctionne. Il passe de justesse devant O, lui rabotant l'aile au passage. La vistoire semble devoir se jouer entre ces deux concurrents. Derrière, J maintient son avance.

Le terrible duel se poursuit en tête de course, tandis qu'à l'arrière J a toujours un coup d'avance sur Bc.

Statu quo en tâte de course; derrière, J fait une très bonne ligne droite. Bc semble distancé.

En tête de course, O craque et rate sa sortie de virage. Bu, lui, s'engouffre dans le virage suivant. Derrière J garde une bonne avance sur Bc.

Toujours pas de changement en tête de course, mais les mécaniques ont souffert: Bu n'a plus de pneu ni de boîte de vitesse, O n'a plus de frein et de boîte de vitesse... Derrière, Bc est décidemment dans un mauvais jour et se plante encore en entrée de virage. La situation est critique pour le pilote.

Bu reste en tête, tandis que Bc part en tête à queue à la sortie du virage de Suntec city.

Rien de nouveau. J semble avoir trouvé un bon rythme.

La tête de course croise la queue.

Et s'éloigne.

Toujours la poisse pour Bc.

J fait une belle remontée et semble revenir dans la course pour la deuxième place, surtout que les deux premiers sont limités par leur mécanique.

J menace maintenant directement O.

O prend un peu de distance vis-à-vis de J. Bu attaque la ligne d'arrivée.

La victoire ne peut plus échapper à Bu. O semble bien parti pour prendre la seconde place devant J.

Victoire de Bu. O s'envole pour la seconde place, tandis que J en fini avec son dernier virage. La galère continue pour Bc.

O franchit la ligne d'arrivée, juste devant J.

Bc finira la course avec 10 coups de retard...


Podium final:
Bu: 10pt
O: 6pt
J: 4pt

Classement général après cinq courses: 1er: Bu 30pt (2 victoires)
2ème: O 26pt (1 victoire)
3ème: J 24pt (1 victoire)
4èmé: Bc 20pt (1 victoire)

Tout est encore possible...

Voilà, une belle course, sauf pour Bc qui a traîné toute la course. La faute à pas de chance avec de nombreux plantages en entrées de virages et les rétrogradations de vitesse qui vont avec. Le circuit est exigeant avec les mécaniques, tous les concurrents ont hésité à faire un arrêt au stand. Mais sur une course en deux tours, c'est toujours un handicap. Rares ont été les concurrents qui ont terminé avec des points en boîte de vitesse et en frein. Bu a réussi à sortir la 6ème vitesse dans la ligne droite, sans trop de casse au virage suivant. Une belle performance, payante de surcroît.
Singapour est un beau circuit qui n'est pas sans rappeler celui de Monaco, même si je le trouve bien plus complexe à aborder et plus propice aux retournements de situation.

Belle course, à la prochaine manche.

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : FORMULA D ; formula d singapour ; singapour formule dé ;
Discussions
Pas d'avis pour “Formula D: Singapour”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié