©
Une humeur à partager, une passion, une nouvelle, une critique ou simplement envie d'écrire ?

Racing: ouverture de boîte

Allez hop, ouverture de boîte d'un tout petit jeu aujourd'hui, avec Racing de Cesare Mainardi édité à compte d'auteur. Petit jeu par sa taille, 52 cartes, mais Racing vous plonge dans les coulisses des courses de Formule Fun (vous pouvez remplacer Fun par un numéro mais c'était une marque déposée...). Alors, en piste!

Dans Racing, les joueurs incarnent le rôle de managers d'équipes de Formule Fun. Ils disposent d'une mise de départ de 20 millions de dollars et de 5 cartes représentant des futurs partenaires de leurs écuries (motoristes, sponsors, pilotes, espions, saboteurs...). Les cartes moteurs, châssis, pilotes d'un joueur sont posées devant lui mais mises aux enchères. Dès qu'un joueur a réuni devant lui, un moteur, un châssis et un pilote, il peut organiser une course s'il pose une carte circuit. Le classement de la course s'effectue en faisant le total des points de l'écurie (moteur+châssis+pilote+bonus du circuit). Une écurie peut ainsi faire courir 2 pilotes dans une course. Ils conduisent alors la même voiture; la différence venant de leurs caractéristiques de pilotes.

Un simple paquet, pas de fioriture, on va à l'essentiel et dans le transportable.



Les règles: un feuillet recto-verso illustré et couleur. Les règles sont simples et claires.


Les cartes châssis avec leurs valeurs de 1 à 6.


Les cartes pilotes de valeurs 1 à 6. Les pilotes possèdent en plus quelques caractéristiques. Certains demandent à être payés en fonction de leurs résultats, d'autres au contraire payent pour courir une course.


Les circuits. Chaque piste favorise une ou un ensemble de caractéristiques des voitures disputant le GP.


Les sponsors: de quoi gagner un peu d'argent après chaque tour.


Les moteurs.


Les événements où comment pourrir le jeu de vos concurrent: échange de moteurs, perte de cartes...


Une partie consiste tout d'abord à se constituer une écurie: un châssis, un moteur et un pilote. Une fois le tout réuni, on peut courir des courses. Le vainqueur d'une course est le joueur qui aura obtenu le plus de points


Racing fait parti des jeux sympathiques pas trop compliqués, mais pas simplistes non plus. La mécanique du jeu est limpide et les cartes spéciales permettent de ne pas classer le jeu dans la catégorie enchère pure. Ces cartes permettent en effet de semer un peu de chaos sur le paddock et de se venger traîtreusement d'une enchère ratée en éliminant une carte chèrement acquise par un adversaire (par exemple). De quoi désespérer ceux qui aiment mener leur petite stratégie, peinards dans leur coin. Certains critiqueront le matériel minimaliste mais pour 10€, voire moins, que pouvons nous demander de plus?
Racing est un bon jeu apéritif pour la famille ou les joueurs occasionnels. Les amateurs de simulations de F1 ou de gestion devront par contre passer leur chemin.

Racing est un jeu de:
Auteur: Cesare Mainardi
Illustrateur: indice-1-10
Editeur: Cartes Racing
Joueurs: 2-4
Age: dès 10 ans
Durée: 30min

Références
Lien à insérer

Si vous citez cet article sur un site, un blog, un forum ou autre contenu web, utilisez l'adresse ci-dessous. Après validation par un administrateur, votre site apparaîtra ci-dessous comme référence.

Ils commentent à distance !

Pour l'heure, personne ne commente sur un autre site web.

Suggestion de mots-clefs : ouverture boite jeu societe ; content ;
Discussions
Pas d'avis pour “Racing: ouverture de boîte”
Participer à la discussion (Via le forum)

Vous devez être identifiés pour poster un avis



Mot de passe oublié